Un site utilisant Réseau Blog Poliris
25 Fév

Votre agence immobilière Saint-Seurin-sur-l’Isle s’est penchée sur le froid ressenti dans les logements !

De nombreux Français ont froid dans leur logement. Et évidemment, les plus modestes souffrent le plus. L’association Qualitel a mené l’enquête et dévoile les résultats relatifs au froid ressenti dans son logement, issus du Baromètre Qualitel-Ipsos (2 700 personnes interrogées). Votre agence immobilière de Saint-Seurin-sur-l’Isle fait le point sur la situation !

Plus le logement est ancien et plus la probabilité d’avoir froid est importante
56 % des occupants de logements construits entre 1900 et 1945 déclarent avoir  » parfois ou souvent froid « , contre 49 % pour ceux construits entre 1945 et 1980, 44 % entre 1980 et 2007 ; et  » seulement  » 37 % pour les logements de moins de 10 ans. Les meilleurs résultats sont obtenus par les logements certifiés, ou labellisés : seul un tiers de leurs habitants ont  » parfois ou souvent  » froid, contre une personne sur deux pour les logements non certifiés ou labellisés.

Les Français aux revenus modestes – moins de 1250 € net mensuels – sont les plus exposés au froid : 57 % d’entre eux déclarent avoir  » parfois ou souvent  » froid chez eux. C’est 18 points de plus que ceux bénéficiant de plus de 3 000 € net mensuels. Au total, 20 % des personnes ayant un revenu modeste déclarent avoir  » souvent froid  » dans leur logement, soit 2,5 fois plus que les foyers disposant de 3 000 € net ou plus.
 » Ce que nous enseigne le Baromètre Qualitel-Ipsos, c’est que les populations disposant de revenus modestes subissent la double peine : non seulement leurs logements sont moins bien isolés, car moins qualitatifs, mais en plus leurs ressources financières les condamnent à réduire le niveau du chauffage pour limiter la note énergétique « , explique Bertrand Delcambre, président de Qualitel.

Pour ne pas avoir froid chez vous, votre agence immobilière de Saint-Seurin-sur-l’Isle vous conseille de vous rapprocher de l’ANAH, l’Agence nationale de l’habitat. Elle peut accorder une subvention pour la réalisation de travaux dans les logements ou immeubles anciens.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée